Le ministre des Finances, en charge de l’économie, Yvonnick Raffin, a réuni les acteurs publics et privés de la performance afin d’évoquer la faisabilité de structuration d’un réseau professionnel visant à densifier les fonctions d’expertise et d’aide à la décision dans les organisations polynésiennes.

Organisée dans les locaux de la CCISM (Chambre de commerce, d’industrie, des services et des métiers), cette rencontre associant de nombreux représentants du monde économique local visait à impulser une dynamique de coopération autour des enjeux de la performance et de la maîtrise des risques, tels que le contrôle interne et de gestion, la protection des données, et l’aide au pilotage.

Rappelant le rôle essentiel de l’entraide dans la vie des organisations humaines, le ministre a développé une vision de l’articulation entre compétition et coopération dans un monde en constante mutation, avant d’engager l’assistance dans une réflexion collective sur l’opportunité de constituer un réseau professionnel pour réfléchir ensemble, partager des outils et des méthodes, valider des normes d’exercice, des bonnes pratiques, et influencer les décideurs publics sur les évolutions réglementaires.

Au terme d’un exposé dynamique, empreint d’optimisme et de confiance dans l’avenir, le ministre a proposé aux participants de clôturer cette rencontre en jetant les bases d’un Institut polynésien d’expertise stratégique, qui rassemblera les professionnels de l’audit, du contrôle, interne ou de gestion, les délégués à la protection des données voire, demain, d’autres fonctions de conseil à forte valeur ajoutée.

Porté par un mouvement de modernisation et d’excellence, par des acteurs soucieux d’actualisation des compétences et impliqués dans la vie de la Polynésie, l’Institut polynésien d’expertise stratégique sera prochainement déclaré sous le statut d’association loi 1901 et intègrera de nombreux représentants des principales entités privées et publiques de Polynésie française.

Source : Bureau de la communication de la Présidence de la Polynésie française, communiqué de Presse du mardi 5 octobre 2021